Sous-titrer les vidéos internes pour un meilleur engagement de tous les collaborateurs

Le contenu vidéo est devenu l’un des formats les plus utilisés et appréciés par les professionnels de la communication interne, des ressources humaines et, plus largement, de tout département souhaitant diffuser des messages impactants. 51 % des communicants internes l’utilisent et 20 % des responsables RH d’après un sondage réalisé par LumApps en juillet 2021 auprès d’une centaine de clients. 

Voici 4 bonnes raisons de sous-titrer vos vidéos internes.

Video Train

1. Assurer une compréhension dans tous les contextes

Sur les plateformes internes de type intranet, réseau social d’entreprise ou digital workplace (comme d’ailleurs sur les réseaux sociaux), les vidéos en ligne se consomment de plus en plus souvent sans le son, parce que le collaborateur :

  • travaille en open space, sans casque ou écouteurs, et ne souhaite pas déranger ses collègues,
  • n’a pas de poste fixe, en magasin, en usine ou dans des environnements où casque et écouteurs ne sont pas autorisés pour des questions d’expérience client ou de sécurité,  
  • est en déplacement dans un environnement où la confidentialité n’est pas optimale.

Seul le sous-titrage permet d’assurer que les vidéos consultées seront compréhensibles en mode “mute”.

2. Pouvoir communiquer à l’ensemble de vos collaborateurs à travers le monde

Sous-titrer une vidéo dans les principales langues permet à une entreprise internationale de la rendre plus accessible à l’ensemble des collaborateurs, augmentant ainsi les performances d’engagement. 

Le sous-titrage s’applique à une vidéo de communication, de formation, de sensibilisation, mais aussi aux événements internes organisés par l’entreprise. Si, pour des raisons pratiques et financières, les conventions et autres séminaires internes sont souvent réservés au top management et organisés dans un lieu ne pouvant accueillir qu’un nombre limité de personnes, ils peuvent aujourd’hui être très facilement captés en vidéo et diffusés en replay, accessibles à l’ensemble des collaborateurs. Là aussi, les sous-titrer dans les principales langues de travail les rend plus accessibles et plus engageants. 

Une fois le fichier de sous-titres créé dans une langue pour une vidéo (le plus souvent au format .vtt, et .srt), cette dernière gagnera en accessibilité, du moins pour les locuteurs de la langue des sous-titres. 

Un traducteur travaillera avec d’autant plus de facilité et de rapidité à partir de cette version texte que du fichier vidéo d’origine. Et le temps nécessaire pour traduire une vidéo clé dans les principales langues de l’entreprise (par exemple une annonce stratégique du PDG) diminuera d’autant plus avec une solution de gestion de vidéos capable de prendre en compte les différentes traductions, car chaque fichier de traduction pourra être facilement téléchargé. 

Avec la bonne solution de gestion des vidéos, comme LumApps Play, une entreprise peut également s’appuyer sur la transcription automatique des sous-titres (langue parlée dans la vidéo).

3. Rendre vos messages accessibles à tous, pour une meilleure inclusion

On compte en France 2,5 millions d’actifs sourds et malentendants, pour qui ce handicap (souvent discret, voire caché au quotidien) peut occasionner une perte d’information et un isolement ou un mal-être au travail. 

Proposer des vidéos sous-titrées dans les principales langues de travail de l’entreprise permet de mieux inclure ces collaborateurs.

4. Rendre votre communication interne plus efficace

Si l’ajout de sous-titres répond à un enjeu d’accessibilité et d’inclusion, il va aussi avoir un impact positif sur les indicateurs de performances des contenus vidéos :

  • temps de visionnage (notamment pour des vidéos longues ou complexes),
  • nombre de vues (car la transcription de la vidéo permet d’être encore mieux indexée par le moteur de recherche de votre plateforme),
  • interactions et engagement (les sous-titres captent l’attention, même si le son est désactivé, ce qui incite à lire ce qui est à l’écran). 

 

Sous-titrer les vidéos internes et s’appuyer sur une solution intégrée capable de gérer ce genre  d’éléments comportent donc de nombreux avantages : toucher l’ensemble des publics internes visés, quelles que soient les conditions dans lesquelles ils les consultent, faciliter la compréhension des messages clés, booster les performances des contenus et, au final, tirer le meilleur parti des investissements en production de vidéos.

Découvrez LumApps Play

Auteur

Célia Ratouis
Content Writer EMEA

Catégories

Communication Interne Engagement des Employés Expérience Employé Ressources Humaines

Date de publication

December 22, 2021